Jeudi 31
Didactique des Sciences et des Technologies
Session 10
› 14:00 - 14:30 (30min)
› E09
Articulation de la problématisation à l'investigation par le biais du modèle d'"investigation-structuration"
François-Xavier Beuve  1@  , Yann Lhoste  2@  
1 : Unite mixte de service de la maison de la recherche en sciences humaines de Caen basse-normandie  (UMSMRSHCBN)  -  Site web
CNRS : UMS843, Université de Caen Basse-Normandie : EA965
Esplanade de la paix 14032 CAEN CEDEX 5 -  France
2 : Laboratoire d'épistémologie et de didactiques des disciplines de Bordeaux  (Lab-E3D)
Université de Bordeaux : EA4140
Université de Bordeaux, ESPE d'Aquitaine, 49 rue de l'école normale, 33021 Bordeaux cedex -  France

Mobilisant à l'origine le cadre conceptuel de la problématisation (Orange, 2002, 2005), nous avons tenté, sur le temps d'un projet d'enseignement-apprentissage –portant sur le thème d'étude de la reproduction végétale (Boyer, 1998, 2000), d'y associer le modèle d'“investigation-structuration” (Giordan, 1983/1987) : ainsi fait, nous espérions poursuivre sur le temps de l'investigation, la problématisation alors engagée sur le temps du débat scientifique. C'est pourquoi, et à l'issue de chaque séance d'investigation, chaque groupe de travail de la classe était alors amené à rédiger un énoncé, que l'on qualifiera d'énoncé “structurant”. À l'appui de la mise en évidence de la secondarisation (Jaubert, 2000, 2007) du discours des énoncés présentés, nous souhaiterions montrer que le modèle d'“investigation-structuration” permet bel et bien une articulation de la problématisation à l'investigation, et qui fait trop souvent défaut dans nos pratiques de classe. En d'autres termes, et dans l'hypothèse où les énoncés “structurants” porteraient traces d'une secondarisation du discours, nous souhaiterions montrer que le modèle d'“investigation-structuration” est un dispositif didactique pertinent –vis-à-vis de la seule démarche d'investigation, et ce en vue d'une poursuite de la problématisation sur le temps de l'investigation ; finalement, que la problématisation ne se limite pas au temps du débat scientifique (Orange, 2000).



  • Image
Personnes connectées : 1