Jeudi 31
Didactique des Sciences et des Technologies
Session 11
› 14:30 - 15:00 (30min)
› E10
Les conceptions de collégiens sur l'évolution du vivant en France
Magali Coupaud  1@  , Corinne Jegou  2, *@  
1 : Laboratoire Adef
Aix Marseille Université : EA4671
2 : Laboratoire Adef
Aix-Marseille Université - AMU : EA4671
* : Auteur correspondant

La théorie de l'évolution du vivant est un concept majeur pour les sciences biologiques contemporaines, mais également un objet d'enseignement complexe de par la nature des savoirs en jeu et des conceptions que peuvent avoir les élèves. Dans cette communication, nous étudions la place de cette théorie dans les programmes scolaires français et les conceptions d'élèves de collège. En France, l'idée de l'évolution des espèces vivantes est introduite dès le cycle 3 de l'école primaire en prenant appui sur l'idée de l'unité, la diversité des êtres vivants et la classification phylogénétique. Cet enseignement ne devient explicite qu'en classe de 3ème, fin de la scolarité obligatoire. Un questionnaire écrit soumis à 242 collégiens permet de révéler leurs conceptions sur l'évolution des espèces. L'étude montre que les élèves du collège ont une conception favorable à la pensée évolutionniste. Cependant, des difficultés subsistent chez les élèves de 3ème pour expliquer les mécanismes de l'évolution. Près de 80% d'entre eux s'inscrivent dans une conception « transformiste ». Cette conception constitue un réel obstacle à l'apprentissage de la théorie de l'évolution et à l'accès à une pensée évolutionniste stable car elle exclut totalement l'idée de hasard. Cette recherche appelle à explorer la corrélation entre les conceptions des élèves sur l'évolution et leur appréhension du hasard.


Personnes connectées : 1