Vendredi 1
Didactique des Sciences et des Technologies
Session 21
› 14:30 - 15:00 (30min)
› E11
Des profils d'enseignements différents au sein du partenariat EDIFICE
Vincent Voisin  1@  , Maryline Coquidé  2@  , Nathalie Magneron  2@  
1 : Sciences Techniques Éducation Formation  (STEF)  -  Site web
École normale supérieure (ENS) - Cachan, École Normale Supérieure (ENS) - Lyon, Institut Français de l'Education (IFE)
ENS Cachan - Bâtiment Cournot - 61 avenue du Président Wilson - 94235 Cachan cedex -  France
2 : Sciences Techniques Éducation Formation  (STEF)  -  Site web
École normale supérieure [ENS] - Cachan, INRP, École normale supérieure (ENS) - Cachan
ENS Cachan - Batiment Cournot - 61 avenue du Président Wilson - 94235 Cachan cedex -  France

L'université d'Orléans a mis en place, à travers un projet IDEFI (initiative d'excellence en formations innovantes), un partenariat scientifique entre des lycées et des laboratoires, afin d'offrir à des cohortes de lycéens un enseignement par la recherche en immersion dans des laboratoires de recherche scientifique et sous la tutelle de doctorants. Ce dispositif, baptisé EDIFICE, implique ou a impliqué, depuis 2012, quatre cohortes d'environ 100 élèves chacune avec 100 doctorants au total. Notre objectif est d'étudier la nature des moments en laboratoire vécus par les élèves. Le cadre théorique comporte des éléments de la notion de pratique sociale de référence (Martinand ; 1986, 2003) avec la notion de la situation d'enseignement-apprentissage prototypique (Lebeaume ; 1999, 2000) et une caractérisation des démarches scientifiques des élèves à partir du cadre des démarches d'investigation de Grangeat (2013). Notre étude qualitative se focalise sur cinq exemples d'encadrements d'élèves par des doctorants dans des laboratoires de physique et de géologie. Notre corpus diversifié comprend, selon les groupes doctorant-élèves, des entretiens semi-dirigés des doctorants, d'élèves et d'enseignant du secondaire, des notes sur les visites des laboratoires et les observations des présentations orales des élèves, d'autre part des cahiers de laboratoires des élèves, ainsi que leurs diaporamas de présentation. Des articles scientifiques de doctorants ont également été recueillis. Les résultats mettent en évidence une différence dans l'articulation des trois pôles en tension : moments scientifiques, référence et visée du cadre théorique, entre les deux doctorants géologues et les trois physiciens. Les doctorants géologues parviennent à proposer des moments scientifiques à la fois proches de la référence, tout en laissant davantage les élèves être acteurs de leur démarche. Ces approches différentes sont interprétées comme étant la conséquence des visées éducatives qui diffèrent selon les doctorants. En outre, nous postulons que ces visées pourraient être, elles-mêmes, influencées par les spécificités propres à chacune des disciplines de recherche.


Personnes connectées : 1